Bruno Crastes, originaire de Lyon, a pris son indépendance par rapport au Crédit Agricole où il a géré avec brio le fonds CAAM obligations internationales jusqu’en 2009. À la tête d’H2o Asset Management il a, avec Vincent Chailley,  élargi l’univers d’investissement de la société de gestion. Ils viennent de décider de fermer à la souscription deux de leurs fonds aux performances extraordinaires.
Le média H24Finance bien connu de notre profession a interrogé ce gérant hors normes, aujourd’hui basé à Londres…

 

H24 : H2O a pris la décision de mettre des droits d’entrée de 5% sur les fonds H2O Multistrategies et H2O Vivace. Pouvez-vous nous en donner les raisons ?

Bruno Crastes : Depuis la création d’H2O, nous avons porté un message selon lequel la taille des actifs est un danger pour la vraie performance : l’alpha qui n’est pas lié à l’appréciation organique des actifs. Nous tenons à conserver cette performance, qui est dé-corrélée et donc précieuse pour les investisseurs.

Nous constatons aussi que les fonds qui ont vu leur taille fortement augmenter ont tendance à faire du sur-place, pénalisant d’autant plus les derniers entrants.

Notre ADN est la recherche de performance, pas la course aux actifs. Nous avons toujours cherché à nous aligner avec les intérêts de nos investisseurs. Pondéré par le risque, le total des actifs « Performance absolue » gérés par H2O a aujourd’hui atteint un seuil qui milite pour la fermeture des fonds les plus dynamiques, donc les plus consommateurs de notre capacité.

Dans ce contexte, H2O Multistrategies et H2O Vivace se verront appliquer des droits d’entrée à partir du 30 juin 2018. Cette décision de « soft closing » est parfaitement logique. Les droits d’entrée prélevés sur ces deux fonds leur seront intégralement reversés pour protéger les porteurs existants. Nous allons envoyer à ce titre une lettre d’information à tous nos porteurs d’ici la fin mai.

 

H24 : Comment expliquez-vous les performances des fonds H2O en 2018 ?

Bruno Crastes : Il y a différentes manières de construire des portefeuilles.

Une manière traditionnelle consiste à additionner des primes de risque en surpondérant celles qui semblent les plus fructueuses. Cette approche n’est pas contrainte par la taille. Cependant, plus la taille des fonds est importante, moins il y a d’alpha et plus la corrélation avec la performance des actifs est élevée. Le problème aujourd’hui est que ces actifs ont énormément performé depuis 2009. Le ratio de Sharpe d’un indice « 50% actions/50% obligations » s’établissait à 3 jusqu’à récemment, soit près de 10% par an de performance organique. C’est de moins en moins vrai désormais et en 2018, malgré un environnement très porteur, actions et obligations sont à bout de souffle.

Notre approche est très différente. Nous arbitrons les actifs entre eux, nous les divisons plutôt que nous ne les additionnons. L’important pour nous n’est pas le niveau général des primes de risques mais leur dispersion. Même dans l’infiniment petit, les quotients peuvent être infiniment grands. Cette approche n’est donc pas du tout contrainte par le prix des actifs et elle se révèle très performante dans les extrêmes de valorisation, ce qui est le cas aujourd’hui.

Au-delà des bonnes performances 2018, nos résultats long-terme montrent que notre méthode est structurellement supérieure à la gestion d’actif traditionnelle. Cependant, elle est moins extensible en termes d’actifs mais aussi d’effectifs. Elle requiert en effet un alignement, une coordination et une solidarité parfaite des équipes de gestion.

 

Performance


H24 : Pour les conseillers et leurs clients qui souhaitent continuer à profiter des performances du moteur H2O, il y a évidemment les autres fonds de la gamme avec en tête H2O Multibonds à +20,81% YTD qui est 1er de sa catégorie sur 1 mois, 3 mois, 6 mois, 1 an, 3 ans et 5 ans…

 

Pour en savoir plus sur les possibilités en termes d’assurance-vie, en restant dans la gamme H20 ou non, contactez Christian Marlin avec facilité via notre formulaire en ligne :

Vos coordonnées



Etes vous client de M&M Finance Conseil ? *

Indiquez votre relation commerciale principale

Client épargne financièreClient prévoyance ou santéClient en conseil financierNon, je ne suis pas clientAutre



Votre message à M&M Finance Conseil

Je souhaite une réponse par* :

CourrielSMSTéléphoneAutre