Placement de trésorerie

Pour la survie financière d’une société, savoir placer sa trésorerie est primordiale et parfois complexe.

Il existe plusieurs approches pour maintenir une liquidité suffisante qui assurera les engagements financiers de la société à court-moyen terme et rentabiliser ses excédents.

Comment y voir plus clair parmi les possibilités qui s’offrent à vous ?

Vous avez besoin de conseils en gestion de trésorerie à Lyon ?

Pour optimiser votre gestion de trésorerie à Lyon, nous sommes là. Depuis 1999, Christian Marlin, conseiller financier de M&M Finance Conseil Lyon est un expert en valorisation et placements de trésorerie.

I. Pourquoi effectuer des placements de trésorerie ?

Des placements de trésorerie, à Lyon comme ailleurs, assurent une gestion optimale de trésorerie quand ils sont fructueux à moyen ou long terme.

Il faut savoir que si une trésorerie négative engendre des coûts supplémentaires, une trésorerie positive rapporte peu, voire rien si laissée en compte courant. Des placements de trésorerie permettent une valorisation de trésorerie non négligeable.

En effet, ces placements de trésorerie permettent de générer des intérêts ou des plus-values.

Il faut choisir les placements de trésorerie qui correspondent le mieux à votre entreprise.

Par exemple, pour des placements de trésorerie d’une entreprise à Lyon qui cherche à percevoir des produits financiers, le plus intéressant sera de placer sur du moyen terme.

En revanche, si cette même entreprise de Lyon veut des placements de trésorerie dans l’idée d’une épargne de sécurité, ou par mesure préventive, garder ses excédents en liquidités disponibles sera plus judicieux.

II. CAT et DAT, des placements obsolètes ?

En termes de placement de trésorerie, on pense souvent aux CAT (Compte à terme) et, de façon plus large, aux DAT (Dépôt à terme).

Le principe des DAT est simple : il s’agit d’un placement rémunéré et sécurisé à court-moyen terme. Plus précisément, le CAT est un prêt accordé à une banque pour une durée fixe ou variable, suivant un taux d’intérêt convenu à l’avance.

Or, s’ils ont connu un certain succès dans la fin des années 2000, ces types de placement de trésorerie sont aujourd’hui bien moins attractifs. Leur taux d’intérêts très bas n’attirent plus et des placements bien plus avantageux sont réalisables. M&M Finance Conseil vous explique lesquels…

III. Comment rémunérer efficacement sa trésorerie ?

Selon la nature de votre société et vos besoins, vous pouvez opter pour un contrat de capitalisation ou pour un compte titre.

1. Le contrat de capitalisation

Le contrat de capitalisation, comme son nom l’indique, vise à capitaliser l’investissement en le confiant à un assureur
à la manière d’un contrat multi-supports.

C’est un produit d’épargne à long terme, dans le sens où la volatilité à court terme se réduira par l’effet du temps avec une bonne allocation
au départ et d’éventuels arbitrages en cas de marchés secoués.

Les avantages du contrat de capitalisation ?

A tout moment, l’épargnant peut retirer tout ou une partie
de son épargne.

L’un des attraits du contrat de capitalisation est l’avantage fiscal qu’il permet. En effet, les plus values et intérêts du contrat de capitalisation ne sont pas imposés pour la partie qui ne dépasse pas le taux moyen des émissions.

Le contrat de capitalisation, pour qui ?

Toute société peut souscrire un contrat de capitalisation. Toutefois, certaines particularités du contrat ne seront accessibles que pour un certain type de sociétés.

C’est le cas du fonds euro dont le capital est garanti par l’assureur. Seule une société patrimoniale, ou une association, peut prétendre à ce support dans un contrat de capitalisation ; une société commerciale n’y a pas le droit.

Investir dans un OPC (Organisme de Placement Collectif) ou une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est en revanche possible pour tous types de sociétés dans le cadre d’un contrat de capitalisation.

2. Le compte titres

Plus générique que le contrat de capitalisation, le compte titres permet d’investir sur des valeurs mobilières de placement,
constituées d’actions (titres vifs), d’obligations, de SICAV, de fonds communs de placement (FCP)
ou d’OPCI (
Organisme de Placement Collectif Immobilier).

Les avantages du compte titres ?

Le compte titres permet une grande liberté d’action. Vous pouvez l’alimenter selon vos besoins et possibilités, par des titres acquis de toutes typologies.

Flexible, il permet aussi une clôture à tout moment sans pénalité.

Le compte titres, pour qui ?

Toute société peut recourir à un compte titres. Le compte titres est particulièrement prisé pour les investisseurs qui cherchent une solution adaptée à court-terme et une réactivité quant aux évolutions du marché.

Choisissez donc correctement, entre le complément au régime obligatoire RSI,
le complément au régime obligatoire CIPAV, le complément au régime obligatoire CARMF et encore d’autres.

IV. Contrat de capitalisation et compte titres : lequel choisir ?

Ce choix dépend de votre situation et de vos objectifs.

Le contrat de capitalisation est plus simple à gérer ; le principe comptable fait qu’il n’y a aucune écriture comptable à réaliser lorsqu’il y a un arbitrage. Le compte titres, lui, suppose une écriture comptable pour chaque mouvement.

De plus, le contrat de capitalisation peut être un contrat luxembourgeois avec les avantages d’un dépositaire différent de l’assureur. Cela résulte en une plus grande sécurité des avoirs en cas de difficultés financières de l’assureur.

Le contrat de capitalisation permet aussi des avantages fiscaux que le compte titres ne propose pas.

En revanche, les frais de gestion d’un compte titres sont généralement bien plus bas que ceux d’un contrat de capitalisation.

En somme, le contrat de capitalisation est plus simple à gérer mais aussi plus coûteux.

Demandez conseil à Christian MARLIN de M&M Finance Conseil Lyon

Depuis 1999 à Lyon, M&M Finance Conseil propose des contrats ajustés à votre situation, avec des franchises personnalisées selon votre capacité à être auto-assureur pour les maladies ou accident sans conséquences.
Également, en complément des mutuelles santé en pure hospitalisation, de préférence à des mutuelles tous frais de santé bien plus onéreuses.

Vous êtes créateur d’entreprise à Lyon et alentours ? Indépendants, libéraux, entrepreneurs Lyonnais et à proximité, contactez-nous pour toute demande de conseils financiers.
Nous vous aidons à choisir une Prévoyance adaptée, entre le complément au régime obligatoire RSI, CARMF ou CIPAV, notamment.

M&M Finance Conseil

28, rue Commandant Charcot 69005 Lyon

M&M Finance Conseil

28, rue Commandant Charcot 69005 Lyon